Comment choisir sa peinture acrylique ?

Ça y est vous avez sauté le pas, vous souhaitez commencer à peindre, mais vous êtes perdu entre toutes ces marques, ces étiquettes et ces composants qui ne vous disent rien. Vous vous demandez « comment choisir sa peinture acrylique »? Alors vous êtes au bon endroit, bravo ! Je vous souhaite la bienvenue dans le monde coloré de la peinture. A la fin de cet article, la peinture acrylique n’aura plus de secrets pour vous. Bonne lecture !

Les différentes peintures acryliques

On classe généralement les peintures acryliques dans trois catégories :

Les différentes peintures acryliques
Classement des peintures acryliques en trois catégories en fonction de la concentration pigmentaire

Ces catégories sont déterminées selon leur concentration en pigment. Plus il y a de pigment, plus la couleur est intense (et plus le prix monte).

Pour débuter, une peinture dite « étude » est très bien. Elle est moyennement concentrée en pigment et son prix est abordable donc parfait pour démarrer.

Il existe aussi, la peinture acrylique dite « fine » qui a un bon équilibre entre son prix et sa concentration pigmentaire.

Et enfin, la peinture acrylique dite «extra fine» qui permet d’obtenir des couleurs éclatantes et ce avec une grande précision.

Nous avons vu que la concentration en pigment détermine la qualité de la peinture, à présent intéressons-nous à un autre point technique important, l’opacité.

 

Opacité de la couleur

 

Un autre facteur important lorsqu’on choisit sa peinture, c’est l’opacité. L’opacité est indiquée sur le tube de peinture de la manière suivante :

Opacité de la peinture acrylique
Pictogrammes indiquant l’opacité sur les tubes de peinture

Pour terminer vous pouvez mélanger dans un même tableau de la peinture acrylique avec différentes concentrations de pigments ainsi que toutes les marques entres elles sans aucun
problème.

La peinture acrylique se rince et se dilue à l’eau, de plus son séchage rapide facilite son utilisation. Elle se dilue aussi à l’aide de médiums fluidifiants, tels que des gels (médiums épaississants) utilisés lors de réalisation d’effets de matières au couteau par exemple. Ou encore les médiums de lissage qui au contraire fluidifie la peinture, souvent utilisés pour les coulures ou le pouring.

 

En résumé pour choisir sa peinture, différents facteurs entrent en jeu :

– Votre niveau et votre budget définissent le choix de la concentration pigmentaire (étude, fine ou extra-fine) de votre peinture.

– L’opacité et la transparence dépendent de ce que vous souhaitez réaliser. (La peinture transparente donne un effet aquarelle tandis que la peinture opaque est plus assimilable à de la peinture à l’huile.)

-> Pour débuter l’acrylique je conseille une peinture opaque.

 

Cet article vous a aidé ? N’hésitez pas à laissé un petit mot, ça fait toujours chaud au cœur. 😀

Peinturez bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *